You Are Here: Home » Actualités » Que devient le Triathlon au MAROC !!

Que devient le Triathlon au MAROC !!

Le Triathlon est devenu pour certains pays un véritable moyen d’union, de communication et d’échanges. Certaines fédérations ont tellement développé ce sport, qu’elles n’arrivent plus à gérer les clubs et l’octroi d’autorisation de création de clubs et encore plus l’autorisation de mettre en place des compétions et leur organisation restent un véritable chemin de croix. Pourquoi ?

Tout simplement parce que les compétitions sont fréquentes et nombreuses et les fédérations ont décidé que seules les manifestations, bien organisées avec certains labels et une sécurité totale peuvent être réalisées. Le plus bel exemple étant le Triathlon de Paris annulé pour raison d’insalubrité de l’eau de la Seine.
Mais, pour organiser un Triathlon, il ne suffit pas de mettre une affiche et la publier dans les réseaux sociaux ou faire venir des organisateurs étrangers, spécialistes certes. Il faut, pour cela un travail en amont à savoir :

  • Diffuser cette information à travers les médias (TV Radio, journaux et revues)
  • Encourager les jeunes à y participer, en contactant les collèges et les lycées publiques ou privés ainsi que les universités et les écoles de l’enseignement supérieur, avec une participation financière modique
  • Former des instructeurs et des coachs spécialistes dans les 3 disciplines du Triathlon
  • Former des commissaires de course compétents et capables de contenir les fougueux (athlètes sans casque au Triathlon d’Agadir ou ne respectant pas les 2 tours de vélo)
  • Organiser des stages et des baptêmes découvertes
  • Absence totale d’instance capable de développer et promouvoir ce sport d’où l’intérêt de créer une Fédération de Triathlon
  • Et surtout encourager, se rapprocher, sensibiliser toutes les autres Fédérations à donner un coup de pouce à ce nouveau sport, surtout les Fédérations Royales Marocaines de Natation, de Cyclisme et d’Athlétisme

Mais à quoi bon organiser un Triathlon si l’assise de ce sport n’existe pas encore ?  

c’est comme organiser une Coupe du Monde de Football au Népal (personne n’y joue au football). Sauf qu’au Maroc, l’envie de pratiquer tous les sports et l’esprit de découverte existent. ( Le plus bel exemple étant notre nombre de lecteurs toujours croissant). Il y a de plus en plus de particuliers et de jeunes amateurs qui pratiquent le triathlon mais seul 3 compétitions de courte distance existent ; Les Triathlons de Marrakech et de Casablanca Anfa n’existent plus : ceci est très insuffisant si, à cela, on ajoute l’absence totale de stage/découverte ou baptême

- Triathlon d’Agadir

- Triathlon de Larache

- Triathlon d’Eden Island à Bouznika.

Pourquoi les Clubs déjà existant de Natation, Cyclisme et d’Athlétisme ne créeraient-ils pas des sections Triathlon ?  Une chose est certaine, c’est que des champions internationaux comme Mehdi Essadik sur lequel tous les espoirs étaient fondés pour les JO de Londres avant son grave incident heureusement sans conséquence (athlètes de haut niveau se déplaçant en délégation sans coach ni assistance médicale), existent certainement au Maroc et il suffit de leur donner leur chance, et ne pas se polariser sur certaines mesures jusque là sans résultats.

Par AMB

About The Author

Number of Entries : 153

Comments (1)

Leave a Comment

© 2012 Powered By FKA, Moroccan Triathlon By FreeKreativeAgency

Scroll to top